MANIFESTE

facebooktwitter

L’Association Francophone des Climat Optimistes (AFCO) a été créée pour lutter contre les conséquences du pessimisme injustifié qui règne de nos jours, quant à l’avenir du climat de la planète et par conséquent de l’humanité.

Elle s’appuie pour cela sur plusieurs constats.

- Depuis l’an 2000, rien ne permet d’affirmer l’existence d’un réchauffement de la terre, que démentent les observations de la température du globe qui a cessé toute progression depuis une quinzaine d’année contrairement à des affirmations répétées.

- Vouloir réduire, puis arrêter les émissions planétaires de CO2 est illusoire, car celles-ci proviennent pour l’essentiel du recours aux hydrocarbures – pétrole, charbon et gaz naturel – qui sont indispensables à la prospérité de l’humanité. Demander aux pays pauvres qui regroupent l’essentiel de celle-ci, d’y renoncer serait coupable et les condamnerait à rester dans la misère. Ces pays ont toujours répété qu’ils refuseraient de réduire leurs émissions, ce qui condamne la Conférence de Paris à l’échec.

- Les énergies renouvelables que sont l’éolien et le solaire ne peuvent constituer une alternative crédible aux hydrocarbures ou au nucléaire, car elles sont éminemment aléatoires. Le terme « renouvelable » est trompeur sinon mensonger et devrait être banni. Il s’agit avant tout « d’énergies intermittentes ».

- Les mesures très coûteuses actuellement consenties dans l’illusion de lutter contre le changement climatique et de « sauver la planète » sont inutiles, et constituent un lourd handicap pour l’activité économique et la prospérité des pays qui les mettent en œuvre, et tout particulièrement pour le continent européen et pour la France.

- Même si le climat devait changer notablement pour des causes diverses, l’humanité saurait s’y adapter. Elle en a vu bien d’autres dans son histoire. Les conséquences d’un éventuel réchauffement présentent aussi des opportunités favorables. Les mesures prévues pour faire face à ce changement, resteront inutilement couteuses et sans effet réel sur les objectifs retenus.

°
° °

Regroupant des scientifiques, des économistes et des ingénieurs, l’AFCO est ouverte à tous ceux qui partagent les mêmes constats et souhaitent mettre fin à l’une des grandes désinformations de notre époque, sinon la plus grande, et à ses conséquences en termes fiscal et réglementaire, afin de contribuer à faire renaître l’optimisme dont nous avons besoin.

AFCO -  13/01/2015